Crédit photo : Nathan Leduc

Biographie

Bien avant les tentatives d’Erick Borelva pour imiter les roulements dévastateurs de Keith Moon des Who et l’achat de sa première batterie, ses premiers émois musicaux remontent à ses 12 ans : la platine Thorens de
son père, sa collection de disques de la Fania All stars, James Brown, Millie Jackson, Fred Wesley, etc.

The Joyful Noise, c’est la magie qu’a exercé sur Erick Borelva l’animalité des fréquences basses, la perception physique de la musique, mais aussi l’importance du support : pour l’enfant imaginatif qu’il était, pouvoir
parcourir les pochettes de disques lui permettait d’inventer toute une mythologie. La musique est non seulement entendue, ressentie mais aussi vue tout en ouvrant sur d’autres ailleurs : la chevelure afro de Betty
Davis aussi marquante que sa voix rauque de prêtresse soul et le titre de l’album comme un chemin à suivre They Say I’m Different.

The Joyful Noise est l’aboutissement d’un parcours artistique riche d’une multitude d’expérience et de 30 ans de vie dédiés à cet instrument qui peine à être considéré et apprécié dans toute sa richesse et sa complexité malgré ses origines multiculturelles et ses 100 ans d’existence.

Écoutez « The Joyful Noise » en exclusivité

SORTIE OFFICIELLE LE 3 AVRIL 2020
LABEL : LES DISQUES DU FLEUVE

Kit de presse

Shoobie Dance, extrait de l’album the Joyful Noise

Lives

04/08/20 : Release party – Les Instants Chavirés (Montreuil)

15/04/20 : Le Cirque Electrique (Paris)

Les Disques du Fleuve sur les réseaux sociaux